Virginie Caubert
Accompagnement de santé holistique à Aix-en-Diois
 
Pont de quart, 26150 Solaure-en-Diois
 

Les huiles essentielles et leurs odeurs, facilitatrices d’harmonie


1 commentaire

Je vous propose aujourd’hui de lever (légèrement et en toute humilité) le voile sur le mystère de ce sens très particulier de l’olfaction, et sur les possibilités offertes par les huiles essentielles et leurs odeurs, que j’ai tant de joie à mobiliser dans ma pratique.

L’olfactothérapie

Le message olfactif

L’odorat est un « sens chimique » : c’est l’interaction des molécules odorantes avec la muqueuse olfactive qui recouvre la cavité nasale qui provoque le stimulus sensoriel. Dans le cerveau, l’information olfactive est traitée à plusieurs niveaux, entrainant la réponse émotionnelle et la connotation de l’odeur « agréable » ou « désagréable » avant que l’analyse consciente soit opérée par le cerveau « pensant ».

Les odeurs et la mémoire

Les neurones de la muqueuse olfactive se régénèrent en permanence. Du coup, les récepteurs olfactifs sont renouvelés complètement en un mois à un mois et demi. C’est pourquoi les souvenirs olfactifs peuvent resurgir intacts longtemps après l’évènement, alors que la mémoire des images et des sons peut fluctuer jusqu’à créer des « faux souvenirs ».

Par ailleurs, il existe des connexions neuronales entre l’odorat et la vue, de même qu’entre l’odorat et l’ouïe, d’où l’intégration du contexte audio-visuel à la charge émotionnelle du souvenir olfactif.

A l’instar de la madeleine de Proust, chacun d’entre vous a certainement déjà vécu cette expérience extraordinaire qui illustre la manière dont une odeur peut transporter la personne au-delà de l’espace et du temps à travers un souvenir chargé d’émotion. C’est ce mécanisme qui est à la base de l’olfactothérapie.

L’influence des odeurs

Des études ont montré à quel point les odeurs influencent notre humeur et notre comportement. Elles peuvent engendrer ou soulager une douleur, induire le sommeil ou augmenter la vigilance, modifier le rythme cardiaque, amplifier la respiration, modifier notre état de tension ou de relaxation.

La spécificité de l’olfaction par rapport aux autres sens

Parmi nos cinq sens, l’odorat est peut-être le plus archaïque, et donc le moins investi dans notre culture occidentale moderne dominée par la vue et l’ouïe. Il renvoie à notre part animale, sauvage. C’est aussi le sens le plus subjectif : à la fois, chaque nez est unique (comme le sont les empreintes digitales), les récepteurs olfactifs variant d’un individu à l’autre en nombre et en sensibilité dès la naissance, mais encore l’odeur est immatérielle et difficile à qualifier, et le vocabulaire pour la décrire est pauvre, empruntant souvent aux autres sens et associant l’odeur à un support (odeur boisée, fleurie, fraîche etc.). En plus, une odeur peut être perçue différemment par deux personnes, mais aussi par la même personne à deux moments différents. Au contraire, deux odeurs différentes peuvent provoquer des réactions identiques.

L’information vibratoire des huiles essentielles

Matière ou information ?

Contrairement à ce que nos sens perçoivent, la matière, qu’elle soit vivante ou inerte, n’est qu’apparemment solide. Les atomes qui la constituent sont essentiellement un espace vide, organisé avec un noyau central et des électrons périphériques qui occupent l’espace autour et sont caractérisés par des probabilités de présence. En résumé, cette matière qui nous compose et nous entoure contient 99,999% de vide. Mais ce vide n’est pas exactement vide. Il est en réalité énergie et information, ces paramètres définissant une vibration. C’est la physique quantique qui a amorcé la compréhension et la conceptualisation des phénomènes vibratoires, quoique la plupart des connaissances traditionnelles semble avoir intégré cette réalité de manière empirique.

La vibration des huiles essentielles

Ainsi, au-delà du mélange moléculaire complexe qui compose une huile essentielle, celle-ci est porteuse d’une information vibratoire en lien direct avec la plante qui l’a générée. Cette information peut être mise en relation avec des figures archétypales, représentations symboliques universelles définies par Jung (bien qu’elles puissent prendre des formes différentes selon la culture). Elle peut également être associée à ce que les Amérindiens appellent l’esprit de la plante. Ainsi, la vibration des huiles essentielles est porteuse de sens, d’un sens qui dépasse les limitations d’un mental rationnel et d’une conscience étriquée. Ainsi, cette vibration peut être source d’inspiration, et guider l’être vers l’expression authentique de lui-même.

Harmonisation vibratoire

Rencontrer une odeur à travers sa fréquence vibratoire, c’est permettre la mise en résonnance de la vibration de son être avec celle de la plante et de son huile essentielle. Le phénomène de résonnance est une manière d’activer cette information vibratoire en soi. Il peut être illustré par l’expérience suivante : si vous disposez deux guitares côte à côte, sans qu’elles se touchent, lorsque vous pincez une corde de la première guitare, la même corde se met spontanément à vibrer sur la deuxième guitare, par résonnance.

Voyager et grandir avec les odeurs des huiles essentielles

Se sentir mieux et ouvrir sa conscience

Les odeurs des huiles essentielles sont une clé majeure, simple et efficace aussi bien pour amener de l’apaisement que pour pacifier un vécu émotionnel particulier. Mais encore, les odeurs des huiles essentielles ouvrent l’accès à des espaces de soi dont nous ne sommes pas toujours conscients, l’information vibratoire venant activer des potentiels en dormance, stimuler éventuellement des prises de conscience… tout en douceur ! L’information vibratoire pénètre là où nous sommes prêts à la laisser entrer, au-delà de la notion de volonté. L’être essentiel interagit, là où le mental contrôlant élève des barrières qui certes nous protègent, mais finissent par nous enfermer.

Prêt.e à voyager avec les odeurs des huiles essentielles ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, en exploration autonome, en accompagnement individuel ou en groupe :

Faire une séance découverte de l’olfactothérapie

C’est une première expérience, l’opportunité de se laisser toucher par une odeur et de ressentir, au sein du corps, le vécu qu’une simple huile essentielle peut induire. Cette séance peut déjà être l’occasion de faire tomber certaines croyances « Je n’ai pas beaucoup d’odorat », « Je ne ressens rien », « Je n’arrive pas à me détendre », « Je suis facilement débordé.e par mes émotions »… Cette expérience peut se suffire à elle seule ou bien ouvrir vers un accompagnement dans la durée. Elle ne requiert rien de plus que l’élan de la découverte.

Cheminer vers la résilience dans la durée avec l’olfactothérapie

Vous souhaitez dépasser des émotions récurrentes, des blocages dans votre vie, des comportements addictifs ou compensatoires, vous souhaitez vous sentir plus détendu, plus légitime, plus joyeux…, bref, vous souhaitez voir votre vie évoluer, l’olfactothérapie peut vous accompagner.

Découvrir les voyages olfactifs et sonores

Embarquez pour un moment de relaxation profonde, un temps de présence et de connexion à soi, un espace de transformation intérieure.

Approfondir l’olfactothérapie au cours d’une journée d’initiation

Une journée entière pour approfondir les mécanismes de l’olfaction, et surtout vivre un voyage olfactif en groupe, puis des échanges en binômes.

S’offrir le temps d’un voyage olfactif avec l’orange douce et contacter l’abondance

L’abondance est partout présente dans la nature vivante. Souhaiteriez-vous l’inviter dans votre vie ? Pour vous accompagner à contacter l’abondance et vous ouvrir à la possibilité de vivre l’abondance, je vous propose un voyage olfactif avec l’essence d’orange douce.

L’essence d’orange douce a une odeur ronde, comme la forme de l’orange elle-même, forme à la symétrie infinie qui exprime une harmonie parfaite. La rondeur, c’est aussi celle de cette bulle dans laquelle, à l’aide de l’orange douce, je peux me déposer, relâcher mes tensions, mes fermetures, mes retenues et laisser une sorte de dilatation s’installer en moi. Cette dilatation ne reflète-t-elle pas précisément l’état d’abondance ? Le parfum de l’orange douce nous connecte à l’innocence joyeuse et lumineuse de l’enfance, capable de s’émerveiller de tout ce qui est.

 

Quelque part, cette capacité d’émerveillement est aussi très liée à l’abondance : elle crée les miracles ; en vérité, les miracles sont là sous mes yeux, à chaque instant, le premier miracle étant peut-être celui d’être en vie, avec un corps qui me permet d’expérimenter tant de choses et d’en jouir, avec un élan de vie qui me pousse à évoluer toujours, à créer sans cesse, à grandir, en conscience particulièrement. Les miracles sont donc là sous mes yeux. Suis-je disposé à les voir ? Serait-ce la véritable capacité d’émerveillement que de s’offrir de contempler tous les miracles de la vie qui sont là pour nous ? Ces miracles expriment une chose en particulier : cette abondance qui est là, juste là, déjà là. Qu’est-ce qui permettrait que je la reconnaisse ? L’orange douce m’offre cette orientation ; à moi de la suivre, si je le désire.


Lire les commentaires (1)

Articles similaires


1 Commentaires

Ne sera pas publié

Envoyé !

Anonyme
12 MARCH 2023 à 16:57

Merci pour ce partage éclairant, j'ai découvert l'olfactothérapie au cours d'un cours que tu dispensais pendant ma formation de Naturopathe et depuis j'y suis de plus en plus sensible

Derniers articles

À la une

Quels mécanismes régulent la satiété ?

25 Avr 2023

Le rapport à l’alimentation pourrait (devrait-il ?) être simple, évident : je mange quand j’ai faim, quand je n’ai plus faim j’arrête de manger. Pour autant, pour bon nombre d’entre nous, cette évi...

A quoi sert le système lymphatique ?

10 Fév 2024

Quand on évoque le système lymphatique, on sait rarement à quoi ça correspond : on peut évoquer des tissus lymphoïdes comme l’appendice ou la rate sans savoi...

L’huile essentielle d’épinette noire : énergie, action, confiance en soi

10 Jan 2024

Présentation de la plante
Largement répandue dans les forêts canadiennes, Picea mariana appartient à la famille des abiétacées ; elle compte parmi la quarant...

Catégories