Virginie Caubert
Accompagnement de santé holistique à Aix-en-Diois
 
Pont de quart, 26150 Solaure-en-Diois
 
06 33 14 44 79

Stages thématiques et bien-être

L'art de prendre son temps...
quand tout s'accélère

 

De la course contre la montre à la danse avec l'instant

​13 au 16 août 2022 au centre Aguila (Drôme)

flower
Stages et formations
  • Quelle est l’importance du temps dans ma vie ? dans mes relations ? dans mes choix ?
     
  • Pour moi, le temps est-il un défi de chaque jour ? un ami de toujours ?
     
  •  Jusqu’où puis-je accélérer ? Suis-je capable de ralentir ? Y a-t-il des pauses dans ma vie ?
     
  • Quel est mon rythme ? Quels cycles m’animent ?
     
  • Est-ce le temps qui accélère ? ou ma perception qui évolue ?
     
  • Qui accélère quand je cours ?
     
  • Quelles injonctions/ croyances / conditionnements orientent ma relation au temps ?
     

Le présent coïncide avec l’éternel.
Proverbe zen

      Le temps est insaisissable et changeant, sa perception complètement subjective. Pourtant, dans notre expérience quotidienne, le temps, minuté, maîtrisé, comptabilisé, s’uniformise selon un schéma tracé depuis le plus jeûne âge ; rythmes scolaires, professionnels, sociétaux ; rythme des échanges numériques, à l’ère d’internet et des réseaux sociaux, flirtant avec l’instantané…

        Comme pour beaucoup des lois du vivant, l’homme moderne cultive l’illusion d’en être affranchi en le contrôlant : il fait fi des cycles naturels des jours et des nuits, des saisons et de leur variabilité, ne tolère aucun contre-temps…

        Pour autant, à ce compte-là, c’est le temps qui nous maîtrise. Ce temps monnayable est devenu un enjeu du quotidien et impose un dictât dont il est difficile de s’affranchir. Trop rare ou fuyant, ce temps-là nous échappe et nous pousse à accélérer toujours plus. Et finalement, tout va tellement vite qu’il ne reste plus le temps de l’essentiel.

elements

        Sommes-nous donc contraints à donner tant de pouvoir au temps ? À en subir les échéances, la pression ?

        Qu’en est-il de notre relation au temps ? Ce temps qui est là, à disposition, pour que nous en fassions ce que nous choisissons d’en faire, de manière souveraine.

        Quels espaces nous donnons-nous pour reprendre notre souffle dans cette course effrénée ? Pour contempler le papillon délicatement posé sur la fleur ? Pour poser un regard présent et attentif sur nos proches, leur faire cadeau de notre sourire ? Pour respecter nos rythmes internes, nos cycles subtils, notre besoin de contacter, un instant suspendu, l’inchronométrable ? Pour simplement goûter le précieux, le savoureux de la Vie et de ses instants sacrés ?

        Un simple changement de regard peut opérer. Amener de la conscience sur sa relation au temps, se donner la possibilité de la choisir, saisir chaque interstice, chaque opportunité pour faire l’expérience de l’instant ; respirer, se relaxer, méditer ; apprivoiser la vacance ; reconnaître son rythme et le respecter ; cultiver sa vitalité pour surfer sur les vagues du temps ; accueillir la temporalité du vivant, qui peut-être nous échappe… Voilà le programme de ce stage.

 

Objectifs :

       Au cours de ce stage, nous explorerons une relation au temps différente, plus organique, libérée des enjeux et contraintes habituelles, loin des donneurs de temps mécaniques (oui, oui ! on peut passer 3 jours sans horloge !).

       Dans un cadre sécurité, serein, bienveillant, sans autre enjeu que la découverte, nous observerons avec curiosité comment ce temps imprime sa course à l’intérieur de nous. Nous appréhenderons nos ressources pour accélérer, pour ralentir, pour faire des pauses ; nous découvrirons ces espaces de nous que la course du temps a assujettis, de même ceux qui sont restés libres et insoumis.

       Ainsi, nous pourrons, chacune et chacun, nous rencontrer dans la relation unique que nous avons tissée avec le temps, parfois depuis le plus jeune âge ; ainsi, nous pourrons choisir avec une nouvelle conscience la relation au temps que nous souhaiterions vivre désormais.

  • Faire l’expérience de l’instant
  • Découvrir et expérimenter des outils de « décrochage temporel » : respiration, visualisation, relaxation, olfactothérapie, bain sonore
  • Pacifier sa relation au temps : prendre de la hauteur, calmer le mental, cultiver la confiance
  • Reconnaître les signes de « dérapage » pour éviter l'emballement
  • Etre plus libre par rapport au temps

Méthodes utilisées :

  • Pédagogie de l’expérience: pratique respiratoire, olfactothérapie, mouvement, danse libre, aromatologie, sonologie, créativité, place médecine
  • Transmission orale : notions théoriques transversales (physique, physiologie, philosophie…) + support écrit

Le lieu

Centre Aguila, 540 route des Ferriers, 26410 Boulc, Drôme

Accès: Le centre Aguila est situé à 34km de Die.

En transports en commun: TGV jusqu'à Valence, puis TER/Car jusqu'à Die, puis taxi (tarif préférentiel à 5 euros/personne avec un billet SNCF).

Covoiturage possible.

En savoir plus

Les repas sont végétariens, préparés à base de produits frais et locaux.

Tarifs :

350€

Stage 3 jours

242,50€

Hébergement et repas

​Informations et inscriptions :

Virginie Caubert

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.